Huit règles Thérapeutiques en Acupuncture

(1) La sudorification (Han Fa).

(2) La vomification (Tu Fa).

(3) La purgation (Xia Fa).

(4) L’harmonisation (He Fa).

(5) Le réchauffement (Wen Fa).

(6) La clarification (Qing Fa).

(7) La dispersion (Xiao Fa).

(8) La tonification (Bu Fa).

Ces huit méthodes correspondent aux grandes méthodes fondamentales de traitement en médecine chinoise. Elles sont décrites ci-dessous avec leurs applications pratiques.

1. Sudorification (Han Fa) : méthode pour libérer la surface

La sudorification est une méthode permettant de libérer la superficie (Jie Biao).Lorsque les perversités exogènes agressent l’organisme, elles se situent en général, au début de l’affection, au niveau de la peau et des poils, puis elles pénètrent de la superficie vers la profondeur. Si les perversités sont limitées à la superficie de la peau et qu’elles n’ont pas encore envahi la profondeur, il faut traiter par la sudorification afin de libérer la partie externe. Le but du traitement est ainsi de maîtriser l’affection dès le stade initial. Il est dit : «Ceux qui savent traiter agissent dès que l’affection est au niveau de la peau et des poils». «Lorsque l’affection est au niveau de la peau et des poils, il faut la dissiper par la sudorification».

La fonction essentielle de la sudorification est de chasser les perversités situées en surface, elle est donc utilisée principalement dans les syndromes de superficie. Par ailleurs, grâce à l’action d’harmonisation du nutritif et du défensif, la sudorification permet aux perversités d’être éliminées en partie par l’eau et en partie par la peau. Pour cette raison, cette méthode peut être utilisée dans le traitement de certaines formes d’oedèmes, au stade initial de la formation d’abcès cutanés ainsi qu’au début de la variole et de la rougeole, avant que ne se manifestent les éruptions sérieuses, à la seule condition que ces affections présentent les signes caractéristiques des syndromes de superficie.

2. Vomification (Tu Fa)

La momification est une méthode qui permet, grâce à l’utilisation de certains produits, de régurgiter et ainsi d’évacuer par la bouche, des mucosités, des stagnations alimentaires et des matières toxiques stagnant dans la gorge, dans le thorax et la cavité stomacale. Cette méthode a pour objet d’atténuer la virulence de l’affection et de la guérir. Il est recommandé : d’«Evacuer par le haut ce qui se trouve dans la partie supérieure» Su Wen.

Les indications essentielles sont : les accumulations de mucosités, l’obstruction de la gorge due à une stagnation de mucosités, la stagnation d’aliments dans l’estomac, l’ingestion de substances toxiques se trouvant encore dans l’estomac. L’acupuncture est peu utilisée dans les cas de vomification.

3. Purgation (Xia Fa)

La purgation est une méthode permettant de traiter les syndromes de plénitude en profondeur, en purgeant et en éliminant par les selles, les perversités liées à des excès et les accumulations. C’est là le sens de ces extraits du Su Wen : «Evacuer par le bas ce qui se trouve au niveau inférieur». «Pratiquer la purgation de l’interne quand le centre est plein». La purgation a pour fonction essentielle d’éliminer les stagnations, de chasser la chaleur de plénitude, de disperser les accumulations d’eau et de froid. Ses indications sont les suivantes : accumulation dans l’estomac et les intestins, stagnation interne de chaleur en excès, constipation ou accumulation de froid, rétention d’eau.

4. Harmonisation (He Fa)

L’harmonisation est une méthode de traitement consistant à régulariser, dénouer les stagnations, disperser et harmoniser. Son but est de régler les mouvements de l’énergie, de soutenir le droit et de chasser le pervers afin de rétablir le fonctionnement normal de l’organisme. Le rôle essentiel de l’harmonisation est de régulariser le Shao Yang, d’harmoniser l’Intestin et l’Estomac, le Foie et la Rate. Il est ainsi possible d’utiliser cette méthode en cas d’affection du Shao Yang, de dysharmonie entre le Foie et la Rate ou entre le Foie et l’Estomac, et en cas d’agression de l’Intestin et de l’Estomac par les perversités.

5. Réchauffement (Wen Fa)

La méthode par réchauffement, appelée aussi «méthode pour chasser le froid», consiste à utiliser des remèdes de nature tiède ou chaude afin d’éliminer le froid pervers et de tonifier l’énergie yang. C’est le sens de cette citation du Su Wen : «Traiter le froid par la chaleur». Le rôle essentiel du réchauffement est de tiédir le centre afin de disperser le froid, de faire revenir le yang pour sauver le malade, de réchauffer les méridiens pour chasser le froid, de réchauffer le yang pour faire circuler l’eau. Cette méthode est donc employée en cas de froid ou d’insuffisance au Foyer moyen, de déficience du yang et de prépondérance du Yin, de fuite et de quasi épuisement du yang, de conglomération de froid dans les vaisseaux, de débordement de l’eau dû à la déficience du Yang.

6. Clarification (Qing Fa)

La clarification est une méthode de traitement consistant à utiliser des médicaments de nature fraîche et froide afin de rafraîchir la chaleur. C’est le sens de cette citation du Su Wen : «Traiter la chaleur par le froid». Le rôle essentiel de la clarification est de rafraîchir la Chaleur et de disperser le Feu, de refroidir le sang, d’éliminer les toxines et de sauvegarder les liquides physiologiques. Cette méthode est donc indiquée dans tous les syndromes de chaleur interne tels que chaleur au niveau de la couche de l’énergie, chaleur dans la couche nourricière et la couche du sang, chaleur toxique, Chaleur/Humidité, chaleur dans les organes et les Entrailles, chaleur caniculaire et chaleur par déficience.

7. Dispersion (Xiao Fa)

La dispersion revêt deux aspects : disperser et détruire ou casser. Cette méthode consiste à employer des médicaments qui dissipent les stagnations alimentaires, dispersent, amollissent et dissolvent les amas afin d’éliminer les substances nocives de l’organisme. C’est le sens de ces extraits du Su Wen : «Disperser le dur», «Dissiper les stagnations». Le rôle essentiel de la dispersion est de faire circuler la stagnation alimentaire, de disperser les masses et de dissoudre les amas, de ramollir le dur et de dissiper les nouures, de résoudre les abcès et d’éliminer le pus. Ainsi la dispersion peut être employée dans les obstructions et les masses liées à l’énergie, au sang, aux mucosités, à l’humidité et à l’alimentation. Par ailleurs, il faut remarquer que bien que la dispersion et la purgation aient toutes deux pour but de chasser des perversités matérielles, en clinique leurs emplois diffèrent. La purgation est une méthode d’attaque violente utilisée lors de cas aigus de constipation, d’amas de sang, d’accumulation de mucosités et de rétention d’eau. La dispersion est une méthode qui dissipe de manière lente et n’a pas d’indications dans les cas aigus, mais s’utilise plutôt dans les cas chroniques de stagnation, d’accumulation, de gonflement et de plénitude.

8. Tonification (Bu Fa)

La tonification est une méthode thérapeutique consistant à employer des remèdes tonifiants, indiqués dans les cas d’insuffisance du yin, du yang, de l’énergie, du sang ou d’un organe. Il est dit dans le Su Wen : «S’il y a déficience, il faut tonifier». Le rôle essentiel de la tonification est de combler l’insuffisance de l’énergie et du sang, de rétablir l’équilibre entre le yin et le yang, afin de recouvrer l’état normal. Par ailleurs, quand l’énergie droite est trop faible pour chasser les perversités stagnantes, l’emploi de la bonification permet au droit de se rétablir et de chasser le pervers, ce qui est contenu dans cette l’expression : «Tonifier le droit pour chasser la perversité». Ainsi cette méthode n’a pas seulement un rôle de bonification de l’insuffisance ou de soutien de la faiblesse, mais également, indirectement, celui de chasser les perversités. La méthode de bonification est indiquée dans les syndromes de déficience du yin, du yang, de l’énergie, du sang et des liquides organiques dus à l’insuffisance du ciel antérieur ou au dysfonctionnement du ciel postérieur.