RDV en ligne avec Crenolib.fr

Rhumatisme, un déséquilibre énergétique pour la MTC

La médecine occidentale soulage les rhumatismes à coups d’anti-inflammatoires ou de myorelaxants mais ne parvient pas à freiner leur évolution.

La MTC propose un remède ancestral à base de plantes qui va bien au-delà du traitement la douleur en s’attachant à restaurer l’équilibre de l’énergie vitale dans les deux organes responsables des rhumatismes : le foie et les reins.

Les rhumatismes sont une des pathologies les plus répandues parmi la population des plus de 50 ans.

Pourtant, leur cause et leur traitement restent mal compris par la médecine occidentale classique, qui, lorsqu’il s’agit de soulager les rhumatismes ne voit comme solutions que la chirurgie ou le recours aux anti-inflammatoires et aux antalgiques (antidouleur).

L’approche est tout autre en mtc:

Les praticiens considèrent d’abord que le rhumatisme n’est pas seulement l’inflammation d’une articulation qui vieillit mais qu’il est lié à une faiblesse concomitante des tissus durs (les os et les moelles) et les tissus mous (les tendons, les ligaments, les muscles mais aussi les vaisseaux sanguins et le tissu adipeux).

La MTC s’attache ainsi à traiter les organes qui gouvernent les deux types de tissus et à y rétablir l’équilibre énergétique qui a été rompu.

Le rôle clé de deux organes : le foie et le rein

Chaque organes sont reliés à un éventail de fonctions physiologiques et d’états psychologiques.

Dans le cas des rhumatismes, les organes en cause sont le rein et le foie.

Les reins sont associés aux tissus durs et nourrit Os et Moelles.

Il est également lié à des émotions telles que la peur et les angoisses.

Le foie, est associé aux tissus mous. Il gouverne les muscles et les tendons.

Il est aussi lié à la colère, à l’irritabilité et à la détermination.

Un déséquilibre de l’énergie des organes

Aucune pathologie n’est, en MTC, étrangère à une variation énergétique. Les rhumatismes n’échappent pas à cette règle.

La substance vitale fondamentale en médecine traditionnelle chinoise est le qi que l’on peut traduire par fluide, énergie ou souffle. Le qi assure le bon fonctionnement du corps et de l’esprit

Lorsque l’équilibre du qi est rompu (de yin ou de yang), la douleur apparaissent.

Cette notion, très orientale, ne nous est pas si inconnue.

Après un coup, nous frottons vivement l’endroit touché pour « remettre en circulation » une énergie bloquée ?

 Pas assez de yang dans le rein et c’est la qualité mécanique des os qui diminue, provoquant, par contrecoup, la dégradation de leur matière et leur effritement.

C’est cas de l’ostéoporose, lorsque la dureté de l’os diminue. 

Pas assez de yin dans le foie et c’est la matière des tissus mous qui s’abîme, provoquant par contrecoup, la perte de leur qualité mécanique.

C’est ce qui advient dans une tendinite lorsque la matière du tendon se détériore par manque d’eau provoquant, ensuite, la perte de leur élasticité.

Yi ren tang, le soutien des os et des tissus mous

Yi ren tang (commercialisé en France sous le nom de Rhumacalm) est une combinaison de formules tirées du « Nei Ji Su Wen », livre de référence de la pharmacopée chinoise. 

Ce remède renforce les tendons et les os, rééquilibre les énergies du foie et des reins et, stimule le Qi.

Composition :

  • dang gui, ou racine d’angélique chinoise (Radix angelicae sinensis),
  • cang zhu, ou rhizomes d’atractylode (Rhizoma atractylodis),
  • gui zhi, ou rameaux de cannelier (Ramulus cinnamomi cassiae),
  • zhi gan cao, ou racine de réglisse (Radix glycyrrhizae).
    Nota : la réglisse est souvent contre-indiquée aux personnes souffrant d’hypertension.
  • Dans cette formule, elle est présente en très petite quantité et son action sur la tension est annulée par les autres plantes.

Les cures durent entre deux et six mois. La posologie moyenne est de 2 gélules deux fois par jour (jusqu’à 4 gélules deux fois par jour en traitement intensif).

Les causes de l’arthrose en médecine chinoise

L’invasion de froid, d’humidité et de vent dans les articulations et les méridiens peut provoquer l’arthrose des mains. 09 « climat pervers » dans le corps.

Un vide de sang ou d’énergie favorise la pénétration des « climats pervers »  dans les méridiens (c’est comme des couloirs vides) :

  • Le froid contracte et peut engendrer déformation et douleur. Un froid non traité installé depuis longtemps dans l’articulation peut dégénérer en douleur inflammatoire.
  • L’humidité obstrue les muscles et les tendons, elle affecte particulièrement le poignet et les doigts. Elle provoque contracture et enflure.
  • Le vent peut engendrer des douleurs migrantes et des tremblements, il renforce l’effet pathogène des autres climats.

l’acupuncture lutte contre l’arthrose

Une personne sur sept souffre d‘arthrose. Une maladie accablante qui peut être particulièrement douloureuse et handicapante.

Malgré les nombreuses recherches accomplies, la science demeure souvent inefficace devant ce fléau et les personnes qui souffrent se tournent vers les médecines naturelles.

Des traitements qui sont appliqués en douceur et ne présentent pas d‘effets secondaires.

Notamment l’acupuncture et les massages An Mo ou Tui Na. 

Originaire de Chine et vieille de 5000 ans, l’acupuncture n’est pas une médecine du passé. Elle n‘a cessé d‘évoluer, des recherches sont toujours effectuées, elle repose sur le principe de dualité et de complémentarité du yin et du yang. 

Si le yin matière sang et le yang énergie dynamisme sont en harmonie, la santé est au rendez-vous.

En Occident, l‘acupuncture s‘est d‘abord fait connaître pour son efficacité dans le soulagement de la douleur.

Par exemple dans les cas de rhumatisme, lumbago, torticolis, douleur musculaire, tendinite, sciât algie, maux de dos, entorse, arthrite etc. Elle offre deux types d‘action sur la douleur: l‘une est instantanée, l‘autre lente et cumulative. 

« Des effets cliniques  prouvés » 

Selon les résultats d’une étude sur un échantillon aléatoire publiés dans une revue, l’acupuncture pourrait, à court terme, atténuer la douleur et améliorer le fonctionnement articulaire chez les patients atteints d’arthrose du genou. 

Chez les personnes atteintes d’arthrose du genou, l’acupuncture a produit à court terme des effets cliniques plus marqués que ceux qui ont été observés chez les sujets traités par acupuncture factice et chez les sujets n’ayant pas reçu de traitement d’acupuncture.

Nous devons maintenant évaluer les effets à long terme de l’acupuncture par rapport à ceux de l’acupuncture factice (ponctions superficielles dans des points sans lien avec l’acupuncture) et des traitements classiques. 

« La médecine conventionnelle n‘apporte pas toutes les réponses » 

Une autre étude scientifique récente a démontré l‘utilité de l‘acupuncture. «L‘arthrose du genou est un énorme problème de santé publique», a déclaré le Dr Bergman, de l‘Université du Maryland, aux Etats-Unis, l‘un des chercheurs de cette étude.

La qualité de vie des patients diminue beaucoup, les traitements antidouleur ne sont pas toujours efficaces, et la plupart des médicaments ont des effets secondaires indésirables, notamment chez les personnes âgées. 

Cette étude américaine sur l‘efficacité de l‘acupuncture dans l‘arthrose s‘est basée sur 570 patients souffrant d‘arthrose du genou et prenant des anti-inflammatoires ou autres traitements antidouleur. 

Les patients ont continué à prendre ces traitements pendant les 26 semaines de l‘essai, et ont été repartis en trois groupes. 

Le premier a reçu un traitement poussé d‘acupuncture sur 23 séances.

Le deuxième a été soumis, sans le savoir, à un faux traitement par acupuncture. 

Le troisième groupe a suivi un cours intensif de gestion de l‘arthrose pendant 12 semaines. 

La douleur et l‘utilisation du genou ont été régulièrement évaluées chez tous les patients. Après la huitième semaine, les patients recevant le traitement par acupuncture montraient de nets progrès dans la mobilité du genou, et, dès la 14e semaine, une diminution considérable de la douleur, par rapport aux autres groupes.

A la fin de l‘essai, ce groupe présentait une diminution de 40% de la douleur par rapport à la douleur initiale, et une amélioration de 40% de l‘utilisation du genou, sans effet secondaire. 

On a observé que la stimulation des points d‘acupuncture incite la glande hypophyse à secréter des composés chimiques appelés endorphine et augmente leur concentration dans le cerveau. L‘action analgésique des endorphines est similaire à l‘effet produit par la morphine. Parallèlement a l’acupuncture, les massages An Mo ou Tui Na soulagent les douleurs de nos patients et améliorent leur confort de vie. / 

Soulager l’arthrose des mains avec la médecine chinoise

 

5 conseils pour combattre l’arthrose des mains avec la médecine  chinoise :

  • Masser les mains avec une crème qui réchauffe en pinçant les extrémités de chaque doigt,
  • Faire des saunas,
  • Porter des gants au travail quand c’est possible,
  • Boire des tisanes contenant de la cannelle pour chasser le froid et améliorer les raideurs et courbatures (attention, la cannelle en excès peut provoquer une sudorification trop forte qui peut léser les liquides de l’organisme),
  • Mobiliser les articulations par des mouvements avec des balles souples ou des balles de Qi Gong.

Le praticien utilisera l’auscultation et la palpation des pouls pour définir le meilleur traitement et stimuler la circulation de l’énergie et du sang, réchauffer l’articulation, débloquer la circulation en cas d’œdème s’il y a stagnation d’humidité.

DIAGNOSTIC -Observations

Arthrite qui suit les trajets du GI et P; articulations plus chaudes que le reste du corps.
Nodules sous-cutanés autour des phalanges et inter phalanges des pouces.
Pétichis sur les éminences thénar.
 » lipome  »  sur l’épine de l’omoplate.


Langue : rose tremblotante, déviée à G. ne sort pas entièrement.

Enduit blanc langue rouge + fissure centrale, enduit jaune/blanc sur le RI mais la patiente s’est brossé l’enduit avant 

Palpation 
– Pouls : Dt tendu + superficielG profond et mou, vide loge Rn.

Audio/Olfaction 

– voix faible
Shen ok visage et lèvres pâles.
– articulations de la scapulo-humérale qui craquent

 Interrogatoire 

– crainte du Chaud et du froid; autrefois avait des rhumes mais pb réglé grâce à l’homéopathie.
Phalanges déformées, douleur lancinante et mal au mouvement et aucune amélioration/aggravation de la douleur au chaud ou l’été; aucune aggravation si temps pluvieux, humide, froid. Aucune différence d’intensité si nuit ou jour. La patiente ne veut pas de chaud sur ses doigts. Ne veut pas se masser les doigts.


Colonne vertébrale fragile : a fait des cures d’eaux chaudes et soufrées –> lui a fait du biencéphalées sourdes temporales à G à 5/6h de matin.
Vertiges sans perte d’équilibre à cause arthrose ?
Crampes la nuit mollet g, fourmillements main. 
Boit peu, bouche et gorge sèche;
alimentation bio, céréales tous les jours….mais inappétence.

Digestion RAS urines, selles ras; pas de transpiration nocturne.. Ménopause à 50 ans auparavant dysménorrhées, bassin douloureux pas de caillots mais cycle long = 7j.

DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL 


RE BE humidité/chaleur –> les symptômes sont sans rapport avec le temps, articulations chaudes, nodules sous-cutanés, lipome…
syndrome plénitude (dl lancinante, articulations chaudes, ne veut pas se masser) sur un terrain de vide (déficience de Qi, sang, yin, yang au vu de l’âge de la patiente). le qi en insuffisance n’amène plus le sang jusqu’aux extrémités 

– Foie, Rate, Rn, P concernés (dl sur trajet du Poumon, voix faible ??)


PRINCIPE DE TRAITEMENT

tonifier Qi
nourrir sang et Yin
réchauffer méridiens (épaules)
– transformer l’humidité clarifier la chaleur

Acuponture suivant séances:
– 4 GI, 5GI, 7GI, 11 GI, 15GI, 21VB(M), IG3,IG4–>GI 4 (dt) 

Points Ashi épaule:
-11V 17 V(M), 18V, 20V, 23V, 4DM(M)
-39 vb, 9 rte, 36E, 6rte, 10 rte, 3Rn

L’homéopathie pour soulager l’arthrose

Une méthode de médecine douce née au XVIIIe siècle. Elle se base sur un concept de similitude (guérir le mal par le mal).

Par exemple, une substance toxique à forte dose est néfaste pour l’organisme, en revanche, à petite dose et plusieurs fois diluée, elle peut soulager un malade atteint d’arthrose.

Ces substances sont d’origine végétale, animale ou minérale. 

L’homéopathe réalise une sorte d’interrogatoire à son patient afin de trouver le médicament qui agira le mieux sur ces symptômes.

Prescription personnalisée, les deux médicaments homéopathiques les plus utilisés sont les granules : petites billes de lactose imprégnées du médicament. Il faut en prendre trois ou cinq d’un coup et les granules : minuscules billes vendues en tube dose, il faut prendre le tube entier en une seule fois.

Ces deux formes donnent les mêmes résultats, mais les granules sont moins chères que les globules.

 

La phytothérapie pour soulager l’arthrose

La phytothérapie est une méthode de médecine douce utilisant les plantes possédant des propriétés thérapeutiques.

Ces extraits sont, par la suite, administrés sous différentes formes : gélules, extraits, infusions, huiles essentielles …

Contrairement à l’homéopathie, la phytothérapie utilise des substances uniquement d’origine végétale.

L’avantage de la phytothérapie, c’est que les effets secondaires sont quasi inexistants. C’est pour cela que beaucoup de personnes se tournent vers ces traitements à base de plantes.

Toutefois, certaines plantes peuvent être nocives ou toxiques, il vaut mieux éviter l’automédication.

Conseils nutritionnels

Curcuma, Gingembre et le Galanga, qui appartiennent à la même famille des Zingibéracées, les plus anti oxydantes et anti-inflammatoires de toutes les épices.

Ces effets, dus à des principes actifs identifiés sous le terme générique de « curcumine », comprenant une variété de molécules, sont aussi puissants que les traitements anti-inflammatoires classiques dans des pathologies articulaires graves (tout en protégeant le tube digestif, à l’inverse des médicaments) et efficaces contre les douleurs postopératoires.

Curcuma en traitement externe des blessures. Son efficacité apparaît aussi intéressante sur les risques d’infection que sur la douleur. Des études récentes ont démontré à la fois un effet antiviral et une stimulation des globules blancs chargés des défenses anti-infectieuse.

De nombreux autres mettent en avant la capacité des principes actifs du curcuma à interférer avec l’initiation, la promotion et la progression de tumeurs, en particulier digestifs.

D’autres études montrent des effets similaires du gingembre, qui s’avère en outre anti nauséeux (on l’utilise contre le mal des transports, comme la noix de muscade).

D’autres antioxydants et antitoxiques extraits du gingembre (shogaol) et du curcuma (methyl-carbinol) sont à l’étude.

L’ épices est potentialisé par la présence de poivre.

La cannelle, en plus d’être aussi efficacement antioxydant, est l’un des aliments aux effets hypoglycémiants les plus puissants que l’on connaisse. On a pu documenter un effet comparable à l’insuline chez des diabétiques.

Le sésame, est très utilisé à Okinawa, aussi dans les gâteaux. On trouve du sésame blanc et du sésame noir.

Le sésame contient un autre antioxydant, le sésaminol, particulièrement intéressant car capable de remonter les taux d’une forme de vitamine E (le gamma tocophérol) plus importante en cas d’infection, d’inflammation ou d’athérome que la forme habituelle (l’alpha tocophérol). Il est aussi particulièrement riche en calcium, comme beaucoup d’aromates.

LES CAUSES DES MALADIES SELON LA MEDECINES CHINOISE Déséquilibre YIN YANG

Le Yin et le Yang sont à l’origine de toutes choses.

Lorsque l’un et l’autre sont équilibrés, il y a l’harmonie.

– Le Yang, chaud par nature a tendance à monter

– Le Yin, froid par nature a tendance à s’abaisser

– Lorsque le Yin domine, le Yang s’affaiblit

– Lorsque le Yang domine, le Yin s’affaiblit

– L’excès de Yin entraine une baisse de la température

– L’excès de Yang entraine l’élévation de la températureRôle du Qi GongRamener la pratique par :

– La pratique « correcte » de la respiration (Sô Tuc 5×5) : « petit » et « grand » circuit énergétique.

– La « respiration par les reins » qui rééquilibre le yin et le yang des deux reins ainsi que le yin et le yang ancestral de la « porte de la vie » (Ming Men).

Déséquilibre des « 5 mouvements » Quelques rappels :

– Chaque organe et viscère est associé à un élément : P/Gi-Métal, R/V-Eau, F/Vb-Bois, C/IG-Feu, Rate/E-Terre.

– Le cycle de « production » et de « contrôle » des « 5 mouvements » maintient l’équilibre des organes/viscères durant leurs modifications.

– Le déséquilibre des éléments entraine l’apparition de la maladie. Rôle du Qi Gong, Ramener l’équilibre par :

– La pratique assise du Qi Gong selon l’heure et la direction correspondante aux organes ou viscères.

– L’heure du « chat » correspond au « bois ». Regarder dans la direction de l’Est fortifie le Qi « bois » et la fonction hépatite.

– L’heure du « Coq » correspond au « métal ». Regarder dans la direction « Ouest » fortifie les poumons.

– L’heure du « cheval » correspond au « feu » et à la fonction du coeur. Regarder dans la direction « Sud » fortifie le « feu » et la fonction du coeur.

– L’heure du « rat » correspond à « l’eau ». Regarder dans la direction du « Nord » fortifie « l’eau » et la fonction rénale.

Dégénérescence de l’énergie vitale. Baisse de l’énergie défensive qui protége l’organisme contre les attaques de l’environnement extérieur et de celle qui soutient l’effort.

Rôle du Qi Gong, Ramener l’équilibre par :

– Le travail sur le Qi pour le renforcer en quantité et en qualité afin de pouvoir en disposer en cas de besoin de manière préventive ou pour en soigner.

Manifestations émotionnellesQuelques rappels :

– Les émotions nuisent au Qi

– La colère nuit au Yin

– La joie excessive nuit au Yang

– La réflexion bloque le Qi et la rate

– La tristesse disperse le Qi

– La peur bloque le Qi du rein

– L’angoisse perturbe le Qi

– Les émotions perturbent également les organes et les viscères

– La joie excessive nuit aux poumons

– L’excès de tristesse nuit au foie

– Les soucis nuisent à la rate

– La peur nuit aux reins et à l’esprit

Rôle du Qi Gong :

Ramener l’équilibre en ayant l’esprit libre et le corps en bonne santé par :

– Une discipline de l’esprit qui apaise/élimine ainsi les perturbations émotionnelles à l’origine du/des déséquilibre(s).

– Une pratique adaptée au rythme circadien des organes et viscères « marée énergétique ».

– Une pratique visant à calmer l’esprit et à dominer les émotions.

– Ramener l’équilibre, c’est aussi mobiliser le Qi en le conduisant :

Au « Dan Tian »

Dans les méridiens

Aux points d’acupuncture

En « respirant » par les organes

Sur les régions du corps

Les attaques des 6 excès climatiques Quelques rappels :

– La chaleur perturbe le coeur.

– Le froid bloque la circulation du Qi.

– Le vent nuit aux tendons.

– L’humidité ramollit les muscles.

– La canicule assèche le liquide séminal.

– Le feu nuit aux vaisseaux sanguins.

Rôle du Qi Gong , Ramener l’équilibre :

– En renforçant le système de thermorégulation du corps.

– En travaillant sur l’énergie défensive.

– Travailler aux heurs du « chat, coq, rat et cheval » aide l’organisme à s’adapter aux changements climatiques.

Les méfaits des 5 positions Quelques rappels :

– Regarder fixement longtemps nuit au sang et à l’esprit.

– Se coucher trop longtemps nuit au Qi et aux poumons.

– S’asseoir trop longtemps nuit aux muscles et à la rate.

– Marcher trop longtemps nuit aux tendons et au foie.

Rôle du Qi Gong :

– Ramener l’équilibre en assouplissant les différentes structures motrices du corps vis des exercices lents.

Intoxications dues aux saveursQuelques rappels :

– Le piquant nuit au Qi.

– Le salé nuit au sang.

– L’amer nuit aux os.

– Le sucré nuit aux muscles.

– L’acidité nuit aux tendons.

Rôle du Qi Gong :

Ramener l’équilibre en adoptant une alimentation équilibrée basée sur la diététique chinoise et renforcer les organes affaiblis par le Qi Gong. Perturbations énergétiques

Quelques rappels :

Ralentissement de la circulation énergétique

– Le Qi doit circuler librement et se distribuer dans tout l’organisme afin de nourrir les organes et viscères.

– L’accumulation, la stagnation du Qi dans une partie du corps ou dans un organes provoque un manque de Qi dans les autres organes et viscères.

– Le ralentissement de la circulation de Qi entraine « un ralentissement » du sang, ce qui influe sr les fonctions énergétiques des organes et viscères.Affluence du Qi à la poitrine et à la tête

– Il est normal que le Qi s’accumule à la poitrine et à la tête, cela peut entrainer allergies, hypertension, insomnie. Affaiblissement du liquide séminal

– Les excès sexuels diminuent l’énergie des reins et diminuent l’énergie vitale.

Rôle du Qi Gong :

Ramener l’équilibre :

– En s’interdisant tout rapport sexuel durant le traitement de la maladie par le Qi Gong.

– En travaillant la circulation de l’énergie au « Dan Tian ».

Quelques causes : Blocage des méridiens

– La circulation du Qi est entravée ainsi que celle du sang.

Les fonctions énergétiques des organes sont donc affaiblies.

Rôle du Qi Gong,

Ramener l’équilibre :

– En travaillant sur la bonne répartition du Qi via 2 méridiens : le « Vaisseau Conception » et le « Vaisseau Gouverneur ».

– En utilisant les techniques de Qi Gong martial ou la méditation.

L’horloge biologique selon la médécine chinoise

Insomnies ? Du mal à se réveiller ? L’horloge biologique découverte par la médecine chinoise peut aider à rétablir naturellement son rythme biologique.

Le rythme circadien.

UNE SCIENCE MILLÉNAIRE

La mtc, découverte que le corps fonctionne selon une « horloge biologique» en lien avec les méridiens d’énergie, liés aux organes.

L’horloge de 24 heures est divisée en 12 intervalles de deux heures durant les quels le Qi (force vitale) se déplace dans les d’organes.

 Pendant le sommeil, le Qi est attiré vers l’intérieur et s’occupe de restaurer le corps.

Cette phase se finalise entre 1 et 3 heures lorsque le foie purifie le sang et exécute une myriade de fonctions visant à préparer le Qi à se déplacer vers l’extérieur.

Les douze heures qui suivent le cycle du foie (3h du matin – 15 heures de l’après-midi) impliquent l’énergie des organes associés à l’activité quotidienne, essentiellement pour la digestion et l’élimination. 

Ces organes comprennent les poumons, le gros intestin, l’estomac, la rate, le pancréas, le coeur et l’intestin grêle.

Après 15 heures, le flux d’énergie se déplace à nouveau vers l’intérieur pour supporter les organes internes associés à la réparation du système.

Le but est de faire circuler les fluides et la chaleur, ainsi que de filtrer et purifier.

Les organes liés à cette période:  -le péricarde, -le triple réchauffeur,   -la vessie, -les reins, -la vésicule -le foie.

Lorsqu’un organe est à son pic d’ énergie, l’organe de l’autre côté de l’horloge (à 12 heures) est à son plus bas.

Par exemple, entre 1H et 3 heures du matin, le foie atteint son apogée. Dans le même temps, l’intestin grêle (l’organe responsable de l’absorption et l’assimilation de nombreux nutriments clés) est à son plus bas.

UNE VIE MODERNE PEU ADAPTÉE

En quoi ces cycles affectent notre vie quotidienne ?

Tout d’abord le corps n’a pas été programmé pour accueillir nos habitudes modernes.

Si nous mangeons tard,  la nourriture n’est pas bien absorbée par l’intestin grêle (car il est au repos) et le foie a peu de chances de faire son travail de nettoyage.

De même se coucher tard ou se lever tard peut induire des fatigues irrattrapables dans la journée. Même avec dix heures de sommeil ou une sieste prolongée.

L’ horloge des organes est aussi un bon indicateur de ce qui peut dysfonctionner dans votre corps.

Si vous vous réveillez à la même heure chaque nuit ou si vous subissez des symptômes désagréables autour de 15 heures, vous pouvez regarder le méridien impliqué à cette horaire et observer la nature de ces symptômes.

Parfois, se réveiller à 3 heures du matin peut signifier que le foie ne traite pas correctement les déchets ou est entravé par des calculs biliaires.

Ou alors, il arrive que les symptômes physiques se manifestent à cause d’une émotion sous-jacente. Notez que le foie est fortement associé à colère et frustration.

UN ORGANE = UNE PÉRIODE DE LA JOURNÉE

Voici une liste détaillée de la fonction de chaque tranche horaire.

3 HEURES – 5 HEURES : LES POUMONS.

Les déchets toxiques de vos poumons se libèrent en principe entre 3 à 5 heures du matin. Voilà pourquoi on tousse parfois.

Si vous toussez le matin, ceci peut signifier que votre régime alimentaire et votre mode de vie doivent être modifiés, afin de réduire le mucus et la toxicité.

Se sentir malade à ce moment peut aussi être une indication d’une douleur profonde qui doit être traitée.

5 HEURES – 7 HEURES : LE GROS INTESTIN.

Pour commencer la journée du bon pied il est bon d’aller aux toilettes. Cette période est également idéale pour s’hydrater et la pire pour absorber de la caféine.

La caféine est diurétique et emmène l’eau loin de votre côlon. Or, votre corps a besoin d’eau dans la matinée pour maintenir sa réparation et entretenir l’intestin.
Si vous vous sentez mal durant cette tranche horaire, buvez beaucoup d’eau.

Cela pourrait vous empêcher d’être constipé, peut présenter des effets bénéfiques sur le poids et dans tous les cas améliore votre santé globale.

D’un point de vue émotionnel, toujours selon la médecine chinoise, vous pourriez avoir besoin d’évacuer de la culpabilité.

7 HEURES-9 HEURES : ESTOMAC.

Dans cet intervalle du rythme biologique, le flux d’énergie se déplace vers l’estomac pour stimuler la faim.

C’est le moment de manger le repas le plus copieux de la journée car le corps est au maximum de sa capacité digestive.

Des symptômes désagréables dans ces heures peuvent indiquer que votre estomac est trop froid. Pour y remédier, vous pouvez par exemple boire une boisson chaude comme un thé.

L’estomac sera ainsi réchauffé.

9 HEURES – 11 HEURES : PANCRÉAS / RATE.

La rate est considérée comme un organe très important dans la digestion, à tel point que même un petit déjeuner tardif sera digéré facilement.

C’est dans la période 9-11 heures que les allergies peuvent apparaître le plus fortement car la rate est occupée à travailler avec le foie et le système immunitaire.

Une rate saine produit des anticorps quand il y a une infection et observe scrupuleusement le sang à la recherche d’impuretés.

Des sensations désagréables pendant cet intervalle peuvent témoigner d’une rate déficiente.

Au niveau émotionnel cela peut être révélateur de problèmes d’estime de soi.

11 HEURES – 13 HEURES : COEUR.

On note généralement une accélération du rythme cardiaque aux alentours de midi. La recherche montre que 70% des crises cardiaques se produisent entre 11 heures et 13 heures.

Etre plein de joie et d’enthousiasme rend le cœur plus fort, tandis que les émotions opposées, comme la tristesse, affaiblissent le cœur. 

Attention à la chaleur pendant cette période, le coeur en a horreur !

13 HEURES – 15 HEURES : INTESTIN GRÊLE.

Avez-vous remarqué qu’entre 1 à 3 heures vous êtes plus susceptibles d’avoir une indigestion, des douleurs et des ballonnements ?

L’horloge biologique interne nous dit que cela peut être lié à votre intestin grêle.

Peut être que vous avez un sentiment d’insécurité ou que vous doutez de vous même. Il est également possible que vous souffriez de malabsorption intestinale.

15 HEURES – 17 HEURES : LA VESSIE.

Les symptômes annonciateurs de désordre durant cette période se manifestent essentiellement par de la fatigue.

17 HEURES – 19 HEURES : REINS.

Si c’était le cas auparavant, le sentiment de fatigue est susceptible de continuer durant ce laps de temps.

À l’inverse, lorsque les reins sont en bonne santé et fonctionnent correctement, vous vous sentirez énergique.
Les reins sont alignés avec les glandes surrénales qui produisent le cortisol nous aidant à sortir du lit le matin.

L’energie des reins est la plus faible le matin entre 5 et 7 heures, c’est pourquoi on a souvent du mal à se réveiller à ce moment de la journée.

19 HEURES – 21 HEURES : PÉRICARDE.

Entre 19 et 21 heures vous pourriez avoir des envies de sucreries ou de glucides raffinés.

 La raison est que les reins régularisent le pancréas et si vous ne consommez par exemple des bonbons pendant cette période, vous remarquerez sans doute des douleurs lombaires (une façon courante de se manifester pour les reins).

Si vous avez besoin d’une sieste en début de soirée, c’est que votre pancréas, selon les directives de vos reins, veut vous calmer pour effectuer des « réparations ».

21 HEURES – 23 HEURES : TRIPLE RÉCHAUFFEUR.

Le triple réchauffeur régit les vaisseaux sanguins et les artères. Les vaisseaux sanguins « passent en mode de réparation« .

Si vous avez des maux de tête, vous sentez anormalement fatigué ou faible, cela signifie que les vaisseaux sanguins sont en réparation.

23 HEURES – 1 HEURE : VÉSICULE BILIAIRE.

La vésicule est liée au foie, voir ci-dessous.

1 HEURE – 3 HEURES : FOIE.

Le foie et la vésicule biliaire entrent en action entre 23 heures et 3 heures. 

En cas d’ insomnies cela peut signifier que les déchets ne sont pas en train d’être traité par le foie et irritent votre corps.

De fait, ils causent l’insomnie et mettent vos nerfs à vif. Votre cerveau ne veut alors pas vous arrêter.

Au niveau émotionnel, vous pourriez également ressentir de la colère et des rancunes à cette période. Heureusement, la médecine chinoise nous délivre des conseils précieux pour nettoyer son foie.

LE MOT DE LA FIN

Comprendre que chaque organe puisse avoir des pics/vides d’énergie et que votre corps à sa propre horloge interne vous offre la possibilité d’ améliorer votre santé.

Veillez à utiliser vos symptômes comme des guides, en allant rechercher dans l’horloge biologique l’organe associé pour ainsi aller plus loin dans l’optimisation de votre santé.

Migraines, Céphalées, Maux de tête (selon la MTC)

Les céphalées souvent rencontrés en MTC, rares sont ceux qui au cours de leur vie, n’en n’ont pas souffert.

Toutes les causes habituelles des maladies, peuvent, en médecine chinoise, jouer un rôle dans l’étiologie des céphalées. Les principaux facteurs étiologiques présentés sont les suivants :

  1. Faiblesse constitutionnelle          
  2. Tension émotionnelle
    • Colère 
    • Inquiétude 
    • Tristesse et chagrin 
    • Peur 
    • Choc émotionnel 
    • Excès d’activité mentale 
    • Sentiment de culpabilité 
    • Honte 
  3. Surmenage
  4. Excès d’activité sexuelle
  5. Mauvaises habitudes alimentaires
  6. Traumatisme physique
  7. Accouchement
  8. Facteurs pathogènes externes

LA FAIBLESSE CONSTITUTIONNELLE ET MIGRAINES 

L’état constitutionnel hérité de nos parents dépend de trois facteurs :

Santé

  • des parents en général,
  • des parents au moment de la conception,
  • les conditions de la grossesse.

Chacun de ces trois facteurs peut avoir une influence sur l’état de l’organisme et, plus tard, engendrer des céphalées.

Les céphalées persistantes et récurrentes qui débutent dès l’enfance (en général entre 7 et 10 ans) 

Si le Qi et l’Essence des parents sont faibles, l’Essence du Ciel Antérieur de l’enfant sera également faible.

Il en est de même si les parents conçoivent l’enfant alors qu’ils sont relativement âgés.

Ces situations peuvent provoquer des céphalées qui proviennent d’un vide du Rein et du Foie qui se manifeste dès l’enfance.

Les céphalées sont alors frontales et en relation avec les prises alimentaires.

La faiblesse congénitale:

-Poumon peut se manifester, chez l’enfant, par des rhumes ou des infections respiratoires à répétition, la coqueluche, de l’asthme, de l’eczéma, un teint pâle, un thorax étroit.

Un pouls que l’on perçoit, au niveau des deux pouces, comme plus médial.

-Cœur peut se traduire, chez l’enfant, par des rêves qui perturbent le sommeil, de la nervosité et une fissure relativement profonde sur la ligne médiane de la langue.

Les jeunes enfants (de moins de 3 ans) ont tendance à s’éveiller en pleurant dans la nuit. Dans de tels cas, les céphalées sont plutôt frontales ou concernent toute la tête.

L’état de la mère au cours de la grossesse peut affecter le fœtus. (si la mère est victime d’un accident, cela peut provoquer des céphalées chez l’enfant).

De même, un choc émotionnel au cours de la grossesse peut amener l’enfant à souffrir de céphalées engendrées par un vide du Cœur.

Peut se traduire par une teinte bleutée qui apparaît sur le front et le menton de l’enfant.

LA TENSION ÉMOTIONNELLEET MIGRAINES

Bien évidemment, les causes émotionnelles des maladies provoquent très souvent des céphalées.

LA COLÈRE

En médecine chinoise, de nombreuses émotions différentes, comme la frustration, le ressentiment, la rancœur refoulée.

Ces sentiments entraînent une montée du Yang du Foie ou du Feu du Foie. Parmi les causes émotionnelles des céphalées, la colère est de loin la plus fréquente.

Elle donne lieu à des céphalées qui sont dues à une montée du Yang du Foie (Feu du Foie).

Ces céphalées se localisent le plus souvent sur le méridien de la VB, sur la tempe sur le côté de la tête.

Il faut noter toutefois que la montée du Yang du Foie n’est pas toujours due à la colère.

Elle peut aussi être provoquée par l’inquiétude.

L’INQUIÉTUDE

S’inquiéter de façon excessive noue le Qi, surtout le Qi du Poumon et du Cœur.

L’inquiétude provoque des céphalées qui se localisent au front ou au sommet de la tête, et qui ont un caractère sourd.

LA TRISTESSE ET LE CHAGRIN

La tristesse et le chagrin épuisent le Qi ; au bout d’un certain temps, il peut s’ensuivre un épuisement du Sang et un vide de Sang.

Des céphalées de type vide dues à un vide de Sang peuvent alors survenir.

Le vide de Sang peut lui aussi engendrer une montée du Yang du Foie et provoque des céphalées.

Ce phénomène est plus susceptible d’apparaître chez les femmes.

LA PEUR

Un état chronique d’anxiété ou de peur affaiblit le Rein, provoque des céphalées, directement en raison du vide du Rein.

Indirectement, quand le vide du Rein engendre une montée du Yang du Foie.

LES CHOCS ÉMOTIONNELS

Un choc émotionnel « suspend » le Qi et affecte le Qi du Cœur, du Poumon et de la Rate. Il provoque des céphalées diffuses à toute la tête.

L’EXCÈS D’ACTIVITÉ MENTALE

Comme la rumination d’idées, l’excès de réflexion, des pensées nostalgiques tournées vers le passé et un travail intellectuel excessif.

L’activité mentale est une cause fréquente de céphalées chroniques chez les enfants.

Même si cela paraît étrange au premier abord, cela se produit fréquemment quand un enfant brillant suit les cours d’une école de haut niveau et que ses parents attendent beaucoup de lui.

Tôt dans sa vie, cet enfant se met à travailler intellectuellement de longues heures chaque jour, ce qui lui demande des efforts de concentration avec le souci de bien faire .

cela peut le conduire à souffrir de céphalées intenses ou de migraines.

Les longues heures passées à lire de travailler sur un ordinateur, fatiguent les yeux et provoquent des maux de tête.

LE SURMENAGE ET MIGRAINES

Travailler trop longtemps sans repos suffisant affaiblit le Qi de la Rate et, à long terme, le Yin du Rein. C’est là la cause la plus fréquente de vide de Yin dans les sociétés industrielles occidentales.

Le vide de Yin du Rein provoque des céphalées de toute la tête, suscite la montée du Yang du Foie avec des céphalées de type migraine d’un côté de la tête, sur le méridien de la VB.

L’EXCÈS D’ACTIVITÉ SEXUELLE ET MIGRAINES

C’est là une cause fréquente de céphalées, surtout chez l’homme.

Perte temporaire d’essence du Rein due à l’activité sexuelle est rapidement compensée.

l’activité sexuelle ne provoque donc pas de maladie.

Cependant, si l’activité sexuelle est trop fréquente, l’Essence du Rein n’a pas le temps de se régénérer .

Il vaut mieux dormir seul que de prendre cent toniques !

Selon un vieux précepte taoïste :

fatigue

L’excès d’activité sexuelle affecte plus l’homme que la femme. Chez celle-ci, trop de naissances en un temps trop court affaiblissent l’utérus et le Rein.

C’est là, chez elle, une cause importante de perte de l’essence du Rein, assez comparable d’activité sexuelle chez l’homme.

L’excès d’activité sexuelle (et l’épuisement du Rein qui en découle) est une cause fréquente de céphalées localisées à l’occiput ou diffuses à toute la tête.

De même, des pertes de sang excessives en cas de ménorragie chronique, pendant de nombreuses années, peuvent aussi épuiser le Rein.

Il est bien sûr impossible de définir ce qu’est un « excès » d’activité sexuelle puisque cela dépend entièrement de la constitution de chacun et de la vigueur de l’Essence. 

L’ALIMENTATION ET MIGRAINES

Le régime alimentaire a une influence directe et importante sur l’étiologie des céphalées. Une alimentation aberrante peut provoquer des céphalées par l’intermédiaire des différents organes.

Avant tout, ne pas manger suffisamment provoque évidemment des maux de tête (en général au sommet de la tête) dus à un vide général de Qi et de Sang.

On rencontre ce phénomène chez ceux qui suivent des régimes trop stricts selon des « règles » trop rigides, ce qui les amène à être carencés.

À l’opposé, manger trop crée une obstruction du Qi de l’Estomac et affaiblit la Rate, ce qui provoque des céphalées frontales, en général plutôt intenses.

La consommation excessive d’aliments chauds au point de vue énergétique, comme les plats au curry, les épices, le poivre (noir, blanc ou rose), la viande rouge et l’alcool, provoque un Feu du Foie et/ou une Chaleur de l’Estomac.

Le Feu du Foie va se traduire par des céphalées latérales, et la Chaleur de l’Estomac par des céphalées frontales, de caractère aigu dans les deux cas. 

Consommer une quantité importante d’aliments qui génèrent de l’Humidité affecte la Rate et provoque l’apparition d’une Humidité qui peut entraîner des maux de tête sourds au niveau du front avec une sensation caractéristique de lourdeur de la tête.

Ce type d’aliments comprend tous les aliments gras ou frits, le lait, le fromage, le beurre, la crème, les crèmes glacées, les bananes, les cacahouètes, les aliments sucrés et le sucre blanc.

L’excès de sel dans l’alimentation affaiblit le Rein et peut entraîner des céphalées sourdes de toute la tête ou de l’occiput.

Une alimentation qui fait la part belle aux conserves et aux plats industriels est souvent trop salée car on ajoute du sel à de très nombreux aliments de ce type : le lard, les saucisses, les céréales, les soupes en boîte, le poisson fumé, etc.

Les aliments acides consommés en trop grande quantité affectent le Foie et constituent ainsi une cause fréquente de céphalées.

Parmi les aliments acides, on peut citer les yaourts, le pamplemousse et son jus, les pommes à cuire, les légumes en saumure, le vinaigre, les épinards, la rhubarbe, les groseilles à maquereau et les groseilles rouges.

La façon d’absorber la nourriture a aussi une influence sur l’énergie des organes internes. Manger trop vite ou en parlant de travail entraîne une rétention de nourriture dans l’Estomac et des céphalées frontales aiguës.

Manger à des heures irrégulières ou manger trop tard le soir entraîne un vide du Yin de l’Estomac avec parfois des céphalées frontales sourdes.

Il ne faut pas oublier qu’il a fallu plus de 2000 ans pour élaborer les principes de la diététique chinoise. Ceux-ci ne prennent pas en compte les découvertes modernes sur les aliments ni surtout le rôle des additifs chimiques des aliments.

Les aliments n’ont jamais subi autant de manipulations chimiques que dans ces 30 dernières années.

Pour ce qui concerne les céphalées, elles peuvent être déclenchées par les produits chimiques contenus dans la nourriture ; l’exemple du glutamate de sodium (contenu dans les plats servis dans les restaurants chinois) est bien connu. On doit donc toujours penser à l’éventualité d’une sensibilité à certaines substances quand on recherche l’étiologie des céphalées.

Enfin, certains aliments que nous consommons aujourd’hui n’existent pas du tout en Chine et on ne les retrouve donc pas dans les livres de diététique.

Le cacao (et le chocolat) et le café sont dans ce cas.

L’un et l’autre peuvent aggraver les céphalées ou déclencher une crise de migraine.

En particulier, la consommation excessive de café est une cause fréquente de céphalées chroniques dans notre société et, selon mon expérience, toute personne qui souffre de céphalées chroniques a intérêt à s’abstenir de boire du café. 

LES TRAUMATISMES PHYSIQUES ET MIGRAINES

Les traumatismes graves et les chutes qui affectent la tête peuvent y provoquer une stagnation de Sang en un point particulier.

C’est là une cause fréquente de céphalées chroniques, et chaque fois qu’un patient souffre toujours de la même zone, bien délimitée, on doit penser à un traumatisme ancien de la tête.

Parfois, le patient ne se souvient pas d’une chute ou d’un accident ancien, ou ne le met pas en relation avec les céphalées.

Un traumatisme ancien de la région céphalique peut se manifester par un point pourpre assez gros et unique sur la pointe de la langue dans la zone de la tête.

Il arrive qu’un traumatisme de la tête ne provoque pas immédiatement des céphalées mais que celles-ci débutent des années plus tard, quand intervient une autre cause de maladie. Par exemple, un enfant peut ne présenter qu’une légère commotion à la suite d’une chute sur la tête.

Bien des années après, à la suite de troubles émotionnels accompagnés de colère ou de frustration, une montée du Yang du Foie peut survenir.

La céphalée provoquée par la montée du Yang du Foie va alors se localiser dans la zone de l’ancien traumatisme et concernera toujours cette même zone.

Chez la femme, les grossesses trop nombreuses ou trop rapprochées affaiblissent gravement le Foie, le Rein et le Vaisseau Directeur.

Un vide du Foie et du Rein peut donner lieu à des céphalées de type Vide, l’Essence du Rein n’atteignant plus la tête ; un vide du  Foie et du Rein peut aussi induire une montée du Yang du Foie et provoquer alors des céphalées caractéristiques.

LES GROSSESSES ET MIGRAINES

On doit se souvenir que, du point de vue de l’étiologie des maladies, les avortements spontanés doivent être comptés comme des grossesses.

Une fausse-couche est pour la mère une cause d’épuisement tout comme l’enfantement ; certains médecins chinois considèrent même que l’avortement spontané épuise plus qu’un accouchement normal.

Et ce, avant tout, parce que la perte de sang au cours d’une fausse-couche peut être plus importante qu’au cours d’un accouchement normal ; de plus, après un avortement spontané, il y a une modification brutale des taux hormonaux ; enfin, une fausse-couche (surtout si elle est tardive) perturbe beaucoup la mère au plan émotionnel et engendre souvent de profonds sentiments de perte, et même d’échec.

LES FACTEURS PATHOGÈNES EXTERNES ET MIGRAINES

Les principaux facteurs pathogènes externes qui provoquent des céphalées sont le Vent et l’Humidité.

Le Vent affecte:

-la partie haute du corps et il est très souvent en cause dans les céphalées aiguës qui se produisent sans autre symptôme, ou d’invasion par le Vent-Froid.

-externe affecte aussi les muscles du cou et provoque une raideur marquée.

-produit normalement des céphalées aiguës, mais les attaques répétées peuvent être à l’origine de céphalées chroniques avec raideur du cou et des épaules.

L’Humidité externe peut aussi affecter la tête, même si ce facteur pathogène envahit habituellement le bas du corps.

Cependant, les invasions aiguës d’Humidité affectent volontiers le Réchauffeur Moyen ; à partir de là, l’Humidité peut monter vers la tête et empêcher le Yang pur de monter et d’ouvrir les orifices de la tête.

RÉSUMÉ

  1. Faiblesse constitutionnelle
  2. Tension émotionnelle
    • Colère
    • Inquiétude
    • Tristesse et chagrin
    • Peur
    • Choc émotionnel
    • Excès d’activité mentale
    • Sentiment de culpabilité
    • Honte
  3. Surmenage
  4. Excès d’activité sexuelle
  5. Alimentation
    • insuffisante
    • trop abondante
    • trop d’aliments chauds au point de vue énergétique (plats au curry, épices, poivre, viande rouge et alcool)
    • excessive d’aliments qui génèrent de l’Humidité (aliments gras ou frits, lait, fromage, beurre, crème, crèmes glacées, bananes, cacahuètes, aliments sucrés et sucre blanc)
    • Abondance d’aliments acides (yaourts, pamplemousse et son jus, pommes à cuire, légumes en saumure, vinaigre, épinards, rhubarbe, groseilles à maquereau et groseilles rouges)
    • A heures irrégulières
    • Produits chimiques contenus dans la nourriture
    • Cacao (et chocolat) et café
  6. Traumatisme physique
  7. Accouchement
  8. Facteurs pathogènes externes

MTC énergétique nutritionnelle

Le dragon contrôlerait le flux énergétique

Les Neuf Dragons Beijing

Les traitements Yin et Yang : Dans la philosophie chinoise des opposés complémentaires .

l’acupuncture est Yang parce qu’elle agit de l’extérieur.

Le symbole Yin et Yang :

La courbe continue à l’intérieur du symbole Yin Yang indique que Yin et le Yang se modifient constamment.

Le cercle emprunté à la moitié opposée indique que chaque partie contient un germe de l’autre.

La Médecine Traditionnelle Chinoise

Considère l’homme en tant qu’un tout.

Un tout en soi – corps et esprit ne font qu’un – mais aussi un tout avec l’univers.

Elle montre une relation constante entre tout les organes, tout système physiologique, mais aussi entre la personne et son environnement.

L’harmonie, l’équilibre au sein de ce tout est garant de notre bonne santé. L’acupuncture vise justement à rétablir cet équilibre.

La médecine chinoise par les plantes, l’un des piliers de la médecine chinoise connaît, tout comme l’acupuncture, un succès croissant.

La médecine chinoise remonte à 4000 ans avant JC voir plus.

On y trouve l’histoire de la médecine par les plantes, ses principes thérapeutiques, ainsi que des remèdes traditionnels qui vous permettront de retrouver l’harmonie intérieure.

Pour moi la médecine chinoise possède un système de diagnostic très développé, sur l’observation, l’interrogation, palpation et olfaction.

Pouls Chinois

La qualité du diagnostic fait la réussite des soins, il faut rappeler que la médecine chinoise est préventive.

Différente pratique sont utilisés le massage, la Digitopuncture, la moxibustion, les ventouses, les aiguilles, et la pharmacopée.

Le massage chinois est énergétique, il aide à mettre en mouvement l’énergie du corps.

Contribue également à un meilleur fonctionnement des organes, pour retrouver un équilibre.

Les Chinois le pratiquent depuis plusieurs milliers d’années, et leurs études dans ce domaine ne sont plus à vérifier.

L’énergie est étroitement liée aux mouvements. La vie est mouvement.Philosophie Chinoise 

1 – Qu’est-ce que la médecine chinoise ?

La médecine chinoise est un système de diagnostic et de soins basé sur une vision holistique pour notre corps, nos pensées et notre esprit.

Elle s’appuie sur les idées spirituelles du taoïsme, un système philosophique chinois qui repose sur notre interaction harmonieuse avec l’environnement.

– Aujourd’hui, on étudie toujours les enseignements du sage Chinois, Confucius.

– Un médecin en MTC applique toujours le remède chinois de la moxibustion sur le dos d’un patient.

– La méditation est recommandée pour renforcer l’esprit.

– Les plantes médicinales représentent une partie importante de la médecine chinoise traditionnelle.

2 – Les concepts de base La médecine chinoise

Sont holistiques, ce qui signifie qu’aucune partie de l’individu ou qu’aucune pathologie ne peut être comprise sinon dans son rapport au tout dont elle fait partie.

La médecine occidentale s’attache à identifier la cause spécifique de chaque maladie et quand elle en a isolé l’origine ou l’agent, elle essaie de le contrôler ou de l’éliminer.

La médecine chinoise s’intéresse également à la cause, mais plus encore aux réactions physiologiques et psychologiques que la maladie provoque chez le patient.

Qu’est ce que la Digitopuncture :Les points de cette pratique sont intimement liés à l’acupuncture, puisque l’on travaille sur la même cartographie des méridiens du corps, mais uniquement par le toucher.

La Digitopuncture aide les organes à retrouver leur équilibre fonctionnel.

Si le corps fonctionne mal, cela peut avoir un rapport avec votre état psychologique (stress, surmenage et fatigue) et uniquement physiologique.

Pour bien se sentir dans sa tête il faut bien sentir son corps et vice versa d’où la nécessité d’un bon équilibre énergétique.

Ses utilisations sont multiples et polymorphes.

Accompagnateur en MTC et énergétique interne:

Philippe entame un travail de recherche sur lui-même, utilisant différentes méthodes les soins taoïstes et la pratique de l’Aïkido du Qi Gong (gymnastique en rapport avec les éléments de la nature, avec poésie)…

C’est à l’âge de 32 ans que je décide de me former en MTC au près d’un maître chinois installé à Lyon et 10 ans après je quitte ma propre entreprise, pour se consacrer à l’écoute de l’autre et à l’accompagnement.

Formation à diverses techniques corporelles :

Massage Chinois, Massage relaxant, intuitif, Sensitive, soins énergétiques, l’auriculothérapie et l’acupuncture… Philippe se consacre à l’écoute de l’autre et à l’accompagnement par le toucher.

Il se forme ainsi à diverses techniques corporelles : Massage Chinois, Massage Ayurvédique, Massage relaxant, intuitif, Sensitive, soins énergétiques, et l’acupuncture…A suivit une formation de yi Jing (Y king) pour mieux comprendre la philosophie chinoise.

Fait un D U  de médecine chinoise à Nice.  Un diplôme de médecine chinoise faculté de médecine de Beijing. IL se passionne également pour l’étude pharmacopée et les plantes. A suivit une formation en homéopathie.  

Lors de ses soins, il privilégie la douceur, l’écoute et la présence, dans le respect des besoins et des ressentis de la personne.

LE PANCRÉAS SELON LA MÉDECINE CHINOISE

Le mot « pancréas » vient du grec « pan » (tout) et de « créas «  (la chair).
Dans l’antiquité, on l’appelait « callicréas » (la similitude de la chair). 

Cette double étymologie indique donc bien que cette glande située dans l’abdomen.

Le rapport avec « la chair de notre chair », autrement dit la famille.

Définir sa localisation et description

Située dans la zone du plexus solaire, Foyer moyen, dans l’hypochondre gauche. En MTC le Pancréas est rattaché à la fonction de la Rate (Organe Yin)  et forme un couple (au niveau énergétique) avec l’estomac  (organe yang).

Selon la théorie des 5 éléments:

la Rate est associé à la Terre, inter saison et à la couleur jaune.

L’énergie de la rate circule dans un méridien du même nom.

Possède notamment deux branches internes dont une qui relie

– rate

– estomac

– cœur.

Une qui relie le dernier point du méridien à la base de la langue, Qui sert d’ailleurs à d’observation de l’énergie de la rate


Fonctions de la Rate

Du point de vue énergétique chinois, les principales fonctions de la Rate consistent à:

Transporter, afin transformer et distribuer les nutriments dans l’organisme.

La rate située dans  le foyer moyen permet d’extraire le Qi de la nourriture.

Qi pur qui, le fait remonter au poumon pourformer le Qi complexe (Zong qi) utilisable par le corps source du sang par sa fonction de produire et nourrir.

Contrôler  la séparation du pur et du trouble  

Son rôle est de séparer et de distribuer les substances liquides reçues de l’estomac en des substances pures et impures et de contrôler  le sens de la circulation.

Doivent respectivement monter et descendre, à tous les différents stades de la formation des Liquides Organiques.

Pour ces raisons  qu’on dit la patronne de la digestion et l’appétit.

Contrôler le sang et le maintenir dans les vaisseaux

Si l’énergie de la rate est faible, tendance aux hématomes, hémorragies…

Maintenir les organes en place

La rate favorise la montée énergétique sur l’axe médian du corps, ainsi les viscères se maintiennent.


La montée du  Qi de la Rate maintient les organes en place ; Si le Qi de la rate s’effondre, on peut observer des prolapsus (descente d’organe), qui peuvent affecter l’estomac, l’utérus, les intestins, les reins, la vessie, le vagin, l’anus ou les veines rectales avec apparitions d’hémorroïdes.

Gouverner les chairs, les muscles et les membres

Les chairs et le tissu musculaire sont nourris par l’Energie de la Rate. Une déficience de sa fonction induit la flaccidité (manque d’élasticité) des chairs, le manque de tonus, surtout celui des quatre membres. Parfois, la fatigue se caractérise justement par une asthénie des membres : ‘j’ai les jambes coupées’, ‘je n’ai plus de force dans les bras’.

 S’ouvrir à la bouche et se manifester par les lèvres

L’observation de la langue et des lèvres donnent des indications sur l’énergie de la Rate.

la langue indicatif de l’humidité et les lèvres du sang de rate.


– lèvres roses, charnues et  humides sans gercée NRJ correcte

-le sang de la rate est insuffisant et le système digestif faible – les lèvres  très minces, contractées et pâles.

-si le Yin de la rate est insuffisant les lèvres sont sèches.
 

-Si chaleur dans la rate les lèvres sont sèches.

-un goût sucré dans la bouche.

Abrite l’esprit Yi

Partie du mental responsable de l’enregistrement des expériences et de leur stockage relié à la mémoire.

La Rate gère la force de pensée, puisque le sang qui nourrit les moelles et le cerveau.

Lequel va se développer toutes les idées que je vais pouvoir  mettre en œuvre, aussi tout ce que je dois mémoriser.


Yi correct  bonne compréhension et analyse des situation et bonne mémoire, synonyme de déficient mémoire faible, difficulté de conceptualisation


Yi perturbé  sentiment de mélancolie, ressasse le passé.


C’est ce que traduit doublement l’anglais avec le mot « spleen » -> organe et état psy associé
Dysfonctionnements

*L’humidité

En médecine chinoise, l’humidité est considérée comme nuisible pour la rate.

La rate est facilement envahie par l’humidité externe, sous forme climatique ou sous d’autres formes par

Exp: la boisson vivre en milieu humide… ce qui altère alors sa fonction de transformation et de transport.

L’humidité externe pénètre dans le méridien de la rate, qui peut provoquer au niveau du Réchauffeur Inférieur et moyen une distension abdominale, des problèmes urinaires, des pertes vaginales, jambe lourde, œdème…

Au niveau de la tête, engendre une céphalée sourde et une sensation de lourdeur et de brouillard. (Empêche monté qi rate, glaires)


Un vide de rate peut prédisposer la personne aux invasions par l’humidité.


L’humidité peut être produite directement par la rate lorsqu’il y a des dérèglements internes (vide de Qi, de yang )

 Le froid blesse le yang du rein qui a du mal à réchauffer le vide de la Rate

 La nostalgie ou la rumination excessive peuvent nouer le Qi, bloquer la rate perturber la digestion et avoir des conséquences sur le sang du cœur (insomnie, agitation…)

L’excès de sucre la rate conserve le doux, le sucré des saveurs du bol alimentaire.
A l’inverse un excès de saveur sucré  est préjudiciable glycémie élevée, prise de poids, gonflement…pathologie de la Rate.

* Cycle d’oppression L’énergie de la rate bloquer par l’énergie du foie ou vide de sang


Tableaux pathologiques de la Rate

*Vide de qi de la rate
*Vide de yang de la rate
*Froid/humidité entrave la rate
*Humidité/chaleur dans la rate


Diagnostic

*Observation de la langue

La langue peut être représentative de l’état de l’énergie de la Rate.
En partie centrale: courtes  fissures transversales sur le coté et au milieu vide qi de la rate
indentée, gonflée humidité + froid si enduit blanc ou chaleur si enduit jaune

*Observation du teint et visage

teint jaune vide de rate ou humidité
teint blanc froid vide de yang ou vide de sang
lèvre en lien avec le sang ou liquide organique
zone du visage nez/paupière sup des yeux

*Questionnaire

Qualité des selles (selles molles et diarrhée -> vide de qi)
Les réglés et saignements (vide de sang)
Descente d’organe

*Palpation

Du point Mu de la rate 13F, point Shu 20V, éventuellement point du méridien


Prendre soin de la rate

Nourrir sa rate avec des féculents associés à des légumineuses
Eviter les excès alimentaires.
Marcher après les repas (100 pas minimum).
Etre vigilant à entretenir une bonne énergie des reins et bonne circulation du qi du foie.

Le petit plus Amour incarné
Pour comprendre cet organe mystérieux, il faut se remémorer le parcours digestif. Venant de l’estomac, où l’acide gastrique l’a déjà beaucoup travaillé, le bol alimentaire arrive dans le duodénum. 

C’est là que deux glandes fondamentales vont contribuer à sa digestion dans l’intestin : le foie qui sécrète la bile et le pancréas qui sécrète le suc pancréatique.
Ces deux organes vont représenter les deux formes de notre famille, celle qui est sensée nous aider à aborder et digérer la vie pour en extraire le meilleur.


Le foie représente notre famille matérielle. L’argent, la maison, la nourriture, l’intendance. La famille “ ventre plein, cul propre, sécurité matérielle “.


Le pancréas représente la famille sur le plan, affectif.

C’est celle qui nous porte et nous nourrit de son amour et de sa capacité de dévotion à notre croissance au sens le plus noble du terme. 

C’est l’amour au sens des enfants “ Os de mon Os “ “ Chair de ma Chair “. Le parent prêt à mourir pour son enfant, lui donnant la substantifique moelle de ce qu’il a de plus cher.

Ce quelque chose d’indéfinissable qui fait de nous des êtres humains au-delà de la simple survie de l’espèce et du devoir parental. Une forme d’incarnation de l’espérance légitime d’amour qui peut habiter chacun de nous.


Le pancréas est atteint chaque fois que ce principe est dévoyé.
Les mots qui définissent le mieux les maladies du pancréas sont “ignominie“ ou “infamie“.

Un double rôle


Le pancréas a deux fonctions essentielles qui se complètent et sont les deux versants d’une même fonction symbolique.


Il sécrète des sucs digestifs (ou enzymes pancréatiques) aidant à la digestion du bol alimentaire. C’est le pancréas exocrine, qui sécrète vers l’extérieur, qui est ici l’intérieur du tube digestif.

Le pancréas exocrine peut être atteint et se manifester par des digestions plus difficiles avec selles grasses au premier stade, puis par des pancréatites, qui sont des formes explosives de révolte contre l’ignominie.

Par des formes plus graves comme les cancers au stade ultime.

Cette fonction destinée à traiter l’extérieur sera reprise par l’autre pancréas à l’intérieur.

Dans son versant endocrine (sécrétion d’hormones dans le sang), le pancréas sécrète en effet l’insuline et le glucagon.

Sont les deux hormones fondamentales de l’équilibre du sucre. 

L’insuline permet l’utilisation du sucre qui peut entrer dans les cellules ou constituer des réserves dans le foie ou les organes.

Le glucagon stock le sucre en cas de besoin.

Ces deux hormones s’équilibrent comme les deux membres d’un couple parental.

Papa insuline
L’insuline correspond à la fonction paternelle. C’est le père en qui j’ai confiance.

Je sais que je pourrai toujours compter sur lui, grâce à son autorité à la fois ferme et rassurante.

Nul besoin de stocker. Mes approvisionnements sont sécurisés.

Cela peut correspondre à la phrase biblique “ le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien“ (Psaume 23). Concrètement, le père assure le remplissage du frigo symbolique.

Si votre père vous manque ou que vous n’avez pas confiance en lui, vous pourrez vous fabriquer du père symbolique en sécrétant de l’insuline et ce sera l’obésité.

Si son autorité est ressentie comme trop dure, ce sera plutôt une situation propice au diabète.

Maman glucagon
Le glucagon correspond à la fonction maternelle.

Celle qui vous met à disposition sur la table, en la prenant dans le frigo symbolique, la nourriture dont vous avez besoin.

Celle qui vous fait confiance sans s’inquiéter, qui n’a pas besoin de contrôler ce que vous allez faire où de mesurer si vous lui rendez l’amour qu’elle vous donne. Le don de l’amour, sans attente de retour.

Ce que les enfants qualifient bien en disant “ donné c’est donné, repris c’est volé “.

Celle qui dit “prends ce dont tu as besoin et va vivre ta vie sans te retourner ni des yeux ni du cœur “.

Cette mère symbolique-là est essentielle pour se sentir libre de grandir et de prendre son autonomie.

A défaut, vous pourrez tenter de vous en fabriquer en sécrétant du glucagon. Ce sera le versant de la boulimie et de l’anorexie.

Père et mère vous accordent ainsi le cadeau de la vie dans la liberté et la sécurité.

C’est peut-être la forme la plus matérielle de l’amour. C’est lorsqu’on ressent un manque dans l’une ou l’autre de ces dimensions de l’amour familial que le pancréas manifeste un déséquilibre dans une insuffisance digestive, une pancréatite ou dans une maladie de la gestion du glucose.

Rappel sur la nourriture 

Limiter au maximum les produits laitiers

De ces quelques règles découle directement celle qui concerne les produits laitiers (de vache).

En plus d’être lourds à digérer, les produits laitiers concentrent en quelques sorte tous les qualités, si l’on peut dire, pour affaiblir sa Rate et son feu digestif :

En effet, les produits laitiers se consomment en grande majorité froid puisqu’ils sortent souvent du frigo.

Ce sont des produits très humides et également très sucrés comme les desserts ou les yaourts que l’on trouve dans les immenses rayons des supermarchés.

Rajoutons une mention spéciale pour les glaces qui sont un concentré de tout ce que la Rate déteste :

froid important, sucre et humidité. 

Bien sûr, comme pour le reste, manger une glace de temps en temps ne provoque pas une catastrophe, mais manger des glaces régulièrement affaiblit assurément l’énergie de la Rate.

Pour le fromage, vous pouvez consommer – modérément – celui de chèvre et de brebis, plus digeste que celui de vache. Le problème principal avec les produits laitiers, c’est leur omniprésence.

On a ainsi souvent l’impression d’en consommer nettement moins qu’on ne le fait en réalité.

Faites un test : sortez sur une table le contenu de votre frigo en séparant les produits laitiers des autres : le résultat est parfois surprenant. 

Pour ceux et celles qui redoutent une carence de calcium (qui est dans notre société plus un argument publicitaire qu’une réalité), consommez toute sorte de choux, des brocolis, du poireau, du persil et des amandes. Vos besoins seront largement couverts. 

Limiter les aliments humidifiant

Certains aliments ne sont pas humides mais consommés en grande quantité ou mélangés à d’autres aliments, ils produisent de l’humidité dans le corps.

Ce sont les corps gras, les alcools, et là aussi les plats sucrés.

Ils sont redoutables lorsqu’ils sont consommés ensemble.

Aussi, évitez les mélanges sucrés et acides très humidifiant notamment :

  • Apéritif avec cacahouètes et amandes (acides, alcool, sucre et gras…)
  • Fondue fromage et vin blanc (laitage et alcool)
  • Charcuterie et cornichons (gras et acides)
  • Mousse au chocolat et champagne (sucre, gras et alcool)

Ainsi que les mélanges :

  • Fruits avec céréales, légumineuses, corps gras.
  • Produits laitiers avec céréales
  • Produits laitiers et corps gras.

Consommer des aliments tièdes ou neutres

Une autre manière de conserver la qualité énergétique de la Rate est de suivre la logique de la nature des aliments.

La civilisation chinoise traditionnelle a développé une diététique raffinée et thérapeutique en caractérisant les aliments selon leur nature et leur saveur.

Ainsi, on peut catégoriser les aliments selon qu’ils soient froids, neutres, tièdes ou chauds.

On peut également les catégoriser selon qu’ils sont acides, piquants, salés, sucrés ou amers.

Si l’on a une pathologie ou un désordre de type froid, il est alors bon de consommer des aliments tièdes ou chauds et d’éviter les aliments de nature froide et ainsi de suite.

Les aliments de nature neutre ou tiède vont favoriser la bonne qualité énergétique de la Rate. Le doux étant la saveur de la Rate, les aliments doux favorisent sa bonne santé.

Ainsi, selon cette logique, il est bon de manger des aliments neutres et/ou tièdes et doux.

Consommez donc régulièrement les produits suivants : agneau, poulet, crevette, ail, gingembre, pomme de terre (vapeur ou à l’eau), oignon, riz.

Assaisonner au poivre et aux piments (sans excès) qui réchauffent les plats. 

Il est conseillé d’introduire très régulièrement le gingembre (frais) dans votre alimentation qui réchauffe le plat et favorise la bonne digestion.

Ainsi, le mélange gingembre + ail + légumes de saison découpé en petit morceaux sautés dans de l’huile (tournesol ou olive).

Accompagné de riz et assaisonné avec de la sauce soja constitue à la fois un met délicieux, sain, très facile à digérer et profitable à la rate. 

Voici une liste d’aliments à la fois doux, neutres et tièdes :

  • Produits animaux : boudin, porc, foie de boeuf, miel, oeuf de poule, porc, pigeon, perche, carpe, huître, moule, crevette, poulet, mouton
  • Légumes et céréales : poireau, noix, châtaigne, azuki, arachide, avoine, carotte, champignon noir, chou, fève, haricot vert, maïs, pois, fève, pomme de terre, riz, sésame, tournesol, ail, citrouille, oignon, orge, millet.
  • Condiments divers : aneth, anis étoilé, basilic, cannelle, cardamome, ciboule, coriandre, gingembre, girofle, huile de soja, muscade, persil, sucre roux, vinaigre
  • Fruits (de saison) : figue, grenade, prune, pomme, poire, raisin, abricot, cerise, fraise, jujube, litchi, noix, pêche, pistache.

MÉDECINE CHINOISE : CHOISIR LES ALIMENTS BONNE SANTÉ

L’alimentation va jouer également un rôle très important pour vous aider à passer un printemps en pleine forme.

On limitera le plus possible les sucres, les graisses et l’alcool. L’assimilation des aliments doit se faire avec modération, pour éviter les risques d’hyperactivité du foie. On évitera aussi les excitants, comme le café. « Une consommation raisonnable de café en hiver n’aura pas les mêmes incidences au printemps, explique le Dr Frey.

En effet, la caféine va trop stimuler le yang du foie et cela favorisera les comportements irritables et colériques. » Manger des fruits et des légumes de saison, faire des repas légers et équilibrés : des conseils applicables toute l’année, mais peut-être encore plus importants au printemps. « La manière dont vous allez prendre soin de votre énergie pendant cette saison aura des répercussions sur votre état général durant tout le reste de l’année », conclut Jean Motte.

Que faire en pratique ?


Pour une détoxe l’organisme, faites une cure d’artichauts violets et de radis noirs.

Vous pouvez aussi prendre des infusions ou des gélules de chardon Marie qui draineront l’organisme.

Buvez un demi citron pressé le matin dans un demi verre d’eau. C’est un moyen très simple et efficace de prendre soin de votre vésicule biliaire.

Les aliments à la saveur douce sont des fortifiants de la sortie de l’hiver pour les Chinois. Ils stimulent la fonction de la rate et celle de l’estomac.

Privilégiez donc l’ail, les champignons, le fenouil, les oignons, 
le potiron, le riz, les petits pois, les crevettes, l’agneau, le jambon, le poulet, le mouton, les laits de brebis et de chèvre…

Privilégiez aussi les aliments riches en vitamine A (foie de morue, de poulet, persil, pissenlit, mâche, potiron, endives).

Elle stimule la vision, la croissance osseuse et favorise la cicatrisation.

A FAIRE SOI-MÊME

La soupe détoxification au poulet 

– Un morceau de gingembre frais en tranches
– 2 c. à s. de coriandre ciselée
– 4 pilons de poulet
– 1 verre de riz basmati ou thaï
– 2 jaunes d’œuf
– Sel et poivre
– Huile de tournesol
– 1 cube de bouillon de légumes

Faire revenir les pilons dans un peu d’huile un quart d’heure. Dans 1l d’eau, mettre le cube de bouillon, 
le gingembre, la coriandre, le poulet, le riz. Saler, poivrer. En fin de cuisson, ajouter les jaunes d’œuf.